Les progiciels de gestion intégrée (ERP ou son équivalent français, PGI) sont à leur tour investis par des solutions open source, qui permettent aux entreprises (aux grandes bien sûr, mais avant tout aux PME) de disposer de solutions stables et personnalisables pour la gestion de leur activité. Présentation des ERP open source.

ERP open source définition

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

ERP open source, définition

ERP open source

Un ERP est un système informatique qui comprend plusieurs modules (indépendants, mais compatibles les uns avec les autres), tous reliés ensemble à une seule base de données unique, qui est le logiciel. Chaque module, ou application, permet à l’entreprise de suivre et gérer une des branches de son activité : achats, ventes, production, comptabilité open source, stocks, relation aux clients.

Pour une définition complète, retrouvez notre article sur les ERP.

Un ERP open source est un progiciel, donc, mais libre, et développé selon un module communautaire sur internet. On doit l’invention des logiciels libres à Richard Stallman, programmeur et militant, défenseur des valeurs d’universalité, de partage et de solidarité, issues notamment des mouvements sociaux et culturels des années 1960 et 70. Pour certains, le nom de cet homme est étroitement associé à Linux.

Le but des logiciels libres était d’offrir un logiciel dont l’utilisation, mais aussi et surtout la modification, la duplication et la diffusion, fussent permises légalement et possibles techniquement.

ERP open source et logiciel libre

Logo de la fondation Free Software de Richard Stallman. Logiciel libre et ERP open source, même combat

Logiciel libre n’est pas synonyme d’open source, bien que tous les deux proposent un modèle ouvert, modifiable par les utilisateurs. Logiciel libre, se référant à la personne et aux valeurs de son fondateur et de sa communauté, se rapportent davantage à un mouvement social, alors que l’open source désigne une méthode de développement via la réutilisation du code source.

Mais surtout, la différence notable entre les logiciels libres et les open source, c’est que les seconds peuvent être interdits à la revente.

En résumé, ERP open source est un progiciel de gestion ouvert, c’est-à-dire dont le code (le programme) est modifiable par l’utilisateur.

ERP open source/ERP propriétaire

En tant qu’ils possèdent un code ouvert, accessible à tout le monde, les ERP open source s’opposent aux ERP propriétaires qui, d’une part, ne sont pas modifiables, et, d’autre part, sont payants.

Par exemple, le progiciel de gestion intégré Odoo 9 est un logiciel open source ; en revanche, Microsoft et sa suite bureautique sont des ERP propriétaires.

La version open source des progiciels de gestion intégrés est une innovation récente, qui remonte à une quinzaine d’années. Les ERP propriétaires proposaient déjà des solutions testées, efficaces et offrant aux entreprises des solutions à leurs problèmes de gestion.

La touche qu’apporte les ERP open source, c’est la possibilité de modifier le code, autrement dit de l’adapter aux besoins de l’entreprise, et de l’ajuster au mieux, en ajoutant ce qui manque, et retranchant ce qui alourdit (fonctions inutiles).

Logo de l'open source, version des ERP open source

Logo de l’open source

Au final, laquelle de ces deux versions, selon vous, est la mieux à même de répondre aux attentes des entreprises?

ERP open source gratuit ?

Open source, cela signifie-t-il que le logiciel soit gratuit?

Pas nécessairement : open source n’est pas synonyme de gratuité, mais d’ouverture du code à l’utilisateur.

ERP open source

Cela ne veut pas dire pour autant que les ERP open source payants ne se différencient en rien des ERP propriétaires (toujours payants quant à eux). Dans les deux cas, certes on paye, mais pas pour la même chose.

Dans le cas des ERP propriétaires, on paye pour disposer d’un droit d’utilisation. Le logiciel a été créé par les développeurs de la société qui les vend, ils ne sont pas modifiables par l’utilisateur.

Dans le cas des ERP open source, en revanche, il faut parfois payer, mais on peut aller dans le code et programmer le logiciel selon les besoins spécifiques, de l’individu comme de l’entreprise. On a un droit de modification. Si on paye, c’est pour bénéficier de services, comme l’assistance, le paramétrage.

L’utilisateur peut choisir de payer ou non pour ces services, c’est-à-dire de se débrouiller tout seul ou de faire appel aux services (payants) d’une société !

Prenons l’exemple de la société Atout Persona. Cette PME utilise le logiciel Odoo, tel qu’il est disponible gratuitement pour tous sur le web. Mais ensuite, elle vend des services à des clients. Autrement dit, elle dispose d’une équipe de développeurs spécialisés et qui sont destinés à faciliter aux entreprises l’utilisation d’Odoo. Les services qu’elle vend sont les suivants

  • Installation du logiciel chez le client
  • Paramétrage
  • Personnalisation selon les attentes spécifiques : ajustement des fonctions, ajout de fonctions qui n’existent pas encore dans la base mais dont le client a besoin, modifications de celles déjà existantes
  • Assistance et dépannage
La société Atout Persona vend des services à partir d'un ERP open source : Odoo

La société Atout Persona vend des services à partir d’un ERP open source : Odoo

Il arrive que des personnes aient tenté par eux-mêmes une première utilisation du logiciel, avant de faire appel aux services d’une société spécialisée dans le domaine… Ce qui d’ailleurs leur évite d’avoir à recruter un ingénieur, synonyme de dépenses en argent et en temps.

A noter : le volet payant peut aussi constituer une partie de l’offre globale, comme dans le cas d’Odoo 9, qui comprend 2 versions, Community et Enterprise. La version Enterprise comporte des fonctions qui ne sont pas dans le module gratuit.